All about Karen Berger… ou presque!
Show all

All about Karen Berger… ou presque!

Meiga_All About Karen Berger

Meiga_All About Karen Berger

Karen Berger, native d’Estelí, connaît une destinée comparable à celle de sa ville natale : une croissance interstellaire dans l’industrie du cigare !

1976, son année de naissance, Estelí compte peu d’habitants, malgré la présence de nombreuses industries. Toutefois, c’est à partir des années 1990 que la ville va connaître le début de son boom économique. Celui-ci est directement lié à la confection de cigares. En 2020, la ville compte officiellement 80 manufactures enregistrées auprès de la faîtière des productrices et producteurs de tabac nicaraguayen. L’industrie du cigare est synonyme d’emplois et opportunités. Les marques du Nicaragua ont devancé en termes de volume la République dominicaine. Quant à la qualité de ses cigares, elle est clairement reconnue par les plus grandes revues et panels de dégustation.

Karen Berger est membre de la « Nicaraguan Chamber of Tobacco », l’association faîtière des producteurs de tabac au Nicaragua. Elle participe via cette faîtière à l’organisation du festival qui célèbre les manufactures tabacoles du pays, le festival Puro Sabor. La mouture 2020 a accueilli un public en provenance de 30 pays. Ce festival est devenu l’un des majeurs événements cigares mondiaux en moins d’une décennie. Nicaragua et tabac sont devenus inséparables.


Ceci est la trajectoire suivie par Karen Berger. A 18 ans, elle rejoint l’univers du cigare et cela va devenir sa passion. Elle débute dans cette industrie chez Estelí Cigars SA. Elle y découvrira les différentes étapes dans la confection du cigare. En parallèle, elle étudie et obtient avec succès ses titres universitaires en gestion d’entreprise au Nicaragua et à Miami. Sa ténacité, sa force de travail, la qualité de son écoute et sa passion sont les clés de son succès.

Karen Berger a un pied dans chaque pays. Au Nicaragua, elle possède et gère la production de tabac pour Estelí Cigars SA, ainsi que les créations pour ses marques maisons et des mandats privés. Aux Etats-Unis, elle s’occupe de la commercialisation de ses deux marques: Don Kiki et les K by Karen Berger, ainsi que de sa boutique Don Kiki Super Store à Daytona. Il s’agit d’un magasin spécialisé en vente de cigares et accessoires incontournables à tout•e passionné•e de vitoles. La boutique est un grand humidor. Le premier étage est consacré aux marques de République dominicaine, Honduras et Nicaragua principalement. Tous les grands noms y figurent, ainsi que les créations exclusives ou encore « underground ». Le deuxième étage est consacré au jeu et dégustation. Billard, tables à dominos et espace lounge sont à disposition pour savourer votre cigare dans une ambiance décontractée et décomplexée. Cette boutique est à elle seule un espace de démocratisation du cigare.

Meiga_All about Karen Berger
Meiga_All about Karen Berger

Karen Berger est aussi fière de ses employé•e•s et aime se sentir proche de son équipe. Sa vision du management est basée sur la confiance et les opportunités. Bien que l’industrie du tabac soit féminine du côté production, en effet 70% du personnel est composé de travailleuses, Karen Berger est l’une des rares femmes à la tête d’une entreprise dans ce secteur. Elle gère plus de 40 employé•e•s au Nicaragua et son bras droit est aussi une femme, Doña Carmen. Toutes deux tiennent à ce que tout le personnel puisse travailler dans les meilleures conditions. En cette période de COVID-19, elles garantissent l’accès à tout l’équipement de protection nécessaire : masques, gel, prise de température quotidienne et conseils médicaux sur place. Le respect des distances est rigoureusement respecté. La gestion de son entreprise va de pair avec des responsabilités sociales et d’entraide.

Karen Berger ajoute à son éventail, une présence grandissante sur le marché européen. Sa marque K by Karen Berger est présente à Chypre, Espagne, République Tchèque et Suisse. La marque Don Kiki est aussi présente dans nos contrées. Parmi ses objectifs elle vise à être plus présente sur le marché helvétique et européen et à plaire au plus grand nombre d’aficionadas et aficionados avec ses deux marques et ses futures créations.


Selon elle, le cigare réunit. Il ne connaît pas de frontière : ni nationale, ni de genre. Elle est persuadée que l’industrie du cigare nicaraguayen a un grand avenir et elle est fière de participer à sa construction. Elle précise que : « l’effort, le succès, la qualité de chaque produit Karen Berger dépend de chaque personne qui travaille chez Estelí Cigar factory ». Le soutien a son équipe est l’un de ses mantras et l’une de ses forces.

Comments are closed.