H. Upmann Magnum 50
Show all

H. Upmann Magnum 50

Le Cercle des Epicuriens - H. Upmann Magnum 50

Le Cercle des Epicuriens - H. Upmann Magnum 50

La deuxième soirée, cuvée 3ème saison du Cercle, s’est révélée effervescente ! Pour accompagner notre cigare en évaluation à l’aveugle, Lionel Apollaro de 1870 Vins et Spiritueux nous a proposé trois vins pétillants. L’accord idéal a été attribué à l’unanimité au Serral del Vell 2008, un cava de la maison Recaredo. Sa fraîcheur, ses bulles délicates et ses arômes ont assoupli la vigueur de ce magnifique Magnum 50.

Fiche technique
Date de dégustation : 2.10.19
Cigare : H. Upmann Magnum 50
Taille : 160 mm x 50
Module : Magnum 50
Terroir : Cuba

Le visuel du Magnum 50 de H. Upmann n’a, il faut l’avouer, impressionné aucun•e•s des convives. Sa cape fine, un peu cassante et fragile n’invitait pas à la dégustation. Or, nous avons toutes et tous été enchanté•e•s et nous sommes acclamés : « que du bonheur ». Quel est donc le secret de ce Magnum 50 ?

Son histoire est celle de l’une des plus anciennes manufactures cubaines. Celle-ci a été fondée en 1843, puis rachetée dès 1844 par un banquier allemand, Hermann Dietrich Upmann, qui y a vu un bon investissement. Les cigares produits dans cette fabrique connaîtront une grande renommée et gagneront divers prix internationaux. Ceci jusqu’à la fin de la Première Guerre Mondiale qui mènera la Banque Upmann à la faillite. Dans un premier temps, la manufacture est reprise par une maison britannique, Frankau & Co, pour être finalement rachetée par Menéndez, García & Cia (fondateurs de Montecristo).

La marque H. Upmann était par ailleurs l’une des préférées de John F. Kennedy. Il demandera notamment à Pierre Salinger (secrétaire d’Etat à la Maison Blanche) d’acheter tous les cigares cubains qu’il pouvait trouver à Washington avant que le président ne signe l’embargo contre Cuba en février 1962.

Quant à la gamme Magnum, elle a été lancée avant la révolution cubaine et comptait le Magnum 46. Ce n’est qu’à partir des années 2000 que cette gamme se développe. Les Cubains vont créer, tout simplement, trois éditions limitées pour cette gamme Magnum. La première en 2005 avec le Magnum 50, puis en 2009 pour le Magnum 48 et en 2015 pour le Magnum 56.

Le soin et créativité apportés à cette marque assurent une qualité sur toutes ses vitoles. Dans la gamme « standard », nous pouvons acquérir le Magnum 46, 50 et 54. Trois modules qui sont exceptionnels.

Au niveau de la dégustation, sans connaître le privilège qui nous attendait, nous avons été emportés. Premièrement, les aspects techniques sont proches de la perfection : tirage optimal, fumée ample et aérienne, ainsi qu’une cendre compacte. A cela s’ajoute une évolution aromatique équilibrée et une belle longueur en bouche. A cru, les arômes d’écurie laissent présager un cigare puissant avec des arômes de cuir. Cependant, sur le premier tiers se sont des arômes de torréfaction, fève de cacao et noisettes qui dominent. Ce n’est qu’à partir du deuxième tiers qu’une évolution sur des notes terreuses, de cuir et massepain prennent le dessus. Le final est pimenté et entrelace en apothéose les arômes de noisettes, cacao, café, cuir et massepain. Un pur bonheur, donc !

Proposer des cigares avec des vins mousseux devient de plus en plus en vogue. Et pour cause, la vivacité de ces vins apporte une touche de fraîcheur et sucrosité bienvenue. L’amertume et aromatique épicée des cigares se marient bien à l’acidité de ces vins à la bulle fine. Notre sommelier expert a toutefois choisi des vins extra brut, ou brut nature afin d’éviter un excès de sucre qui aurait alourdi l’expérience. Ainsi au panel, nous avons eu le bonheur de découvrir les pétillants suivants :

Metaphusis 2014 de Steve Bettschen, Petite Arvine Extra Brute
Serral del Vell 2008, Brut Nature de la Cave Recaredo
Les Vendanyants Rosé, vin de Champagne, Georges Remy

H. Upmann Magnum 50 - accords
H. Upmann Magnum 50 – accords

Le coup de cœur s’est porté sur Serral del Vell 2008, sa complexité aromatique, son équilibre et fraîcheur nous ont conquis. Il est de même de nombreux guides spécialisés, dont la « Guía de Vinos y Aceites 2018 » qui lui a attribué la note de 98/100 et l’a nommé le meilleur Cava d’Espagne.

Donc, pour conclure, dégustez dès que possible un Magnum 50, avec ou sans bulles.

En un mot : CigareQuiManqueDansMonHumidor
Note technique du cigare : 93/100
Note « épicurienne » : 94/100
Prix du cigare : 20,20 CHF
Conseillé : oui
Où peut-on acquérir ces cigares ? https://web.epiduc.ch/
Où peut-on acquérir ces vins ? https://www.1870vinsetconseil.ch/product-category/vin/vin-effervescent/

Classement
70-79 – bon à moyen
80-89 – très bon à excellent
90-94 – remarquable
95+ = inoubliable

Comments are closed.