• chroessli

AMISTAD - 21.04.22 - Flavie Capozzi

Dernière mise à jour : 15 mai

H. Upmann N°2


L'AMISTAD - saison IV - Deuxième soirée en 2022

Depuis 4 saisons, notre club l'AMISTAD offre à ses membres 4 à 5 soirées de pur partage basées sur la rencontre et la découverte d'une personnalité qui fait l'actualité, le tout autour d'un délicieux repas (très souvent élaboré par notre Chef Franco) et, bien sûr, la dégustation d'un cigare de très haut vol.

Pouvoir échanger à bâtons rompus en petit comité (participants limités à un max de 15 personnes), découvrir les facettes extraordinairement riches de personnalités passionnées et passionnantes en partageant les plaisirs multiples et variés de la table en association avec une excellente vitole, débouche immanquablement sur des instants inoubliables !


Ce 2ème rendez-vous en avril restera assurément une soirée mémorable ! Quelle rencontre et partage avec Flavie Capozzi, qui s'est livrée sans retenue sur sa préparation en vue de relever un défi hors norme fin juillet, mais aussi sur sa personne, son histoire de vie. Flavie, de par son naturel et sa maturité a mis tout l'AMISTAD dans sa poche !



Flavie Capozzi, en quelques lignes ...

A 21 ans, cette jeune fille s’était lancé un défi de taille: traverser le lac Léman dans sa longueur, du Bouveret à Genève, le 23 août 2019. Soit 75 km, ou trente heures de crawl sans répit. Ce pari fou, Flavie en a toujours rêvé. «Lorsqu’on roulait sur l’autoroute qui longe le Léman, je disais à mon papa qu’un jour je ferais la traversée à la nage.»

A 15 ans, elle gravit la deuxième marche du podium de la traversée en largeur du Léman. Mais elle voit grand: elle vise la longueur.

C’est une phase difficile qui poussera cette Nyonnaise à enfin concrétiser son projet. «J’avais besoin de me raccrocher à un but, à un projet fou qui me permette d’augmenter ma confiance en moi.» Un défi personnel donc, mais pas seulement. Elle nage aussi pour la bonne cause, en faveur de deux associations: Handi-Capable, qui œuvre pour les enfants touchés par un handicap, et l’ARFEC, pour ceux atteints d’un cancer.

Après s’être entourée d’un coach et d’une équipe médicale, le ton était donné. Pendant un an et demi, Flavie vit, mange et rêve lac. «Je ne dirais pas que je suis fier d’elle, car c’est un sentiment commun à tous les parents, confiait son papa, Luigi. C’est de l’admiration que je ressens, car mettre sa vie de jeune de côté souligne sa force mentale.»

Fini les soirées, les apéros et les vacances, place à la rigueur. L’entraînement, militaire, se compose de deux semaines intensives, avec parfois des journées de 25 km de nage, suivies d’une semaine plus calme. Le ravitaillement aussi est millimétré, calqué sur des cycles de 20 minutes. Lorsque son coach ne lui tend pas sa gourde avec une perche, il lui donne une compote, ou une banane. Pas de pause donc. Au résultat : elle réussi son pari et rallie Genève en un peu plus de 30 heures !


A peine hors de l'eau, la voilà qui décide de doubler la mise : faire l'aller-retour, ce qui n'a jamais été tenté !


Alors depuis une année, elle remet sa vie entre parenthèse et prépare ce défi entourée de son équipe et de ses parents, s'astreint pendant des heures à des kilomètres de bassins de 25 mètres (l'eau du lac est trop froide en hiver pour s'y entrainer) et tente de réunir des fonds pour l'association Morija (https://www.morija.org/activites/ead/ - Création de puits d'eau potable au Burkina Faso). Car si elle paie de sa personne, ce n'est pas pour apparaître au sommet des unes des médias, mais pour soutenir un projet important à ses yeux : "J'ai la chance de pouvoir nager dans l'eau, il y a des endroits dans ce monde où des personnes n'ont pas d'accès à l'eau potable !"


Bien qu’elle considère le sport comme sa «drogue» et son «échappatoire», Flavie en a bavé. A commencer par les exigences de son coach, patient mais dur. «Je l’ai poussée à bout, jusqu’à ce qu’elle ait mal aux bras, aux jambes, au mental, pour qu’elle connaisse la douleur.» Simuler une panne d’essence pour lui faire tirer le bateau, minimiser le nombre de kilomètres parcourus, s’abstenir de compliments : son entraîneur regorge d’imagination pour la tester. Comme ce jour où il lui concocte un entraînement surprise, sur le lac. «Il est venu me chercher en fin d’après-midi et m’a fait nager, sans me donner aucune indication. J’avais froid, j’étais en pleurs, fâchée», avoue la sportive au franc-parler. Après dix heures d’efforts, dans la nuit et le froid, direction la piscine pour enchaîner avec une journée de travail. «Oui, il y a des jours où je l’ai détesté, où je ne pouvais plus le voir.»


A 24 ans, elle s'apprête donc à mener à bien un challenge de fou, 150km à la nage !! Le départ est fixé : le 28 juillet et le retour à Genève est prévu pour le 30 juillet !! Trois nuits et pratiquement 60 heures dans l'eau à nager le crawl.


Nos AMISTADIENS, totalement conquis par Flavie et ce défi incroyable, envisagent sérieusement de mettre sur pied une soirée spéciale pour l'attendre à Veytaux, l'encourager en faisant une belle fête (même si elle ne s'y arrêtera pas) dans le but de la soutenir et de l'aider dans sa recherche de fonds pour Morija. Restez en contact avec les EPIDUC, nous communiquerons sans doute à ce sujet ces prochaines semaines.


Go Go Go Flavie !!! On est avec toi !!!



Le cigare de la soirée

Lors de cette soirée magnifique, nous avons dégusté, en échangeant avec notre invitée, un tès beau module :


Nom : H. Upmann N°2

Taille : 156 mm x 52 mm

Module : Torpedo

Terroir : Cuba


Le cigare H Upmann n ° 2 a un aspect conique (Piramides ou Torpedo) et représente l'une des ingéniosités de la célèbre industrie du tabac H. Upmann. Il est fabriqué à partir du tabac pur "Habano" cultivé à Cuba. Sa combustion s'est révélée parfaite. La puissance monte doucement, à partir du premier tiers et atteint son plein potentiel dans le dernier tiers. Il est réputé pour sa puissance et pour ses arômes d'épices exotiques et cacahuètes grillées. Si nous avons pu retrouver ces saveurs, par contre il n'a pas été aussi puissant que certains commentaires le laissait craindre. Il a fait l'unanimité parmi nos AMISTADIENS présents.


Flavie s'est montrée très intéressée par notre dégustation de cigare et a enfin pu rencontrer de vrais passionnés de vitoles. Anecdote amusante : son ami travaille dans l'univers du cigare ;-) !



Les autres acteurs de la soirée

Outre le délicieux repas de notre chef Franco, notre invitée et AMISTADIENS ont eu le plaisir de déguster :


En prologue et avec l'entrée :

Un Cohiba Short "Edition Année du Tigre"

Une délicieuse Petite arvine de la cave Ozenit


Avec le plat principal :

Le superbe Cornalin NOKTO de la cave Ozenit


En accompagnant le Cigare (Quai d'Orsay - Senadores) :

Le toujours superbe Cornalin NOKTO de la cave Ozenit

Divers rhums mais aussi : Le Noccioletto du producteur L'Original



Où acheter ?

Vous souhaitez expérimenter les associations et les plaisirs que cette soirée nous a permis de vivre ? Voici la liste des produits et où les trouver sans risquer de perdre ni son temps, ni son argent !


Les cigares : c'est simple, sur ce site, vous trouverez notre catalogue et tous les cigares et accessoires désirés. Le bouton "Commander" de notre site vous dirige sur le formulaire adéquat.


Les vins de la soirée : sont tous issus de la cave Ozenit à Savièse (Valais), voici son site internet : https://www.ozenit.ch/#header


Le Noccioletto : est produit par la maison L'Original à Chernex (Vaud), site internet : https://www.loriginal.ch/les-limoncellorsquos.html


Avril 2022 / EPIDUC / TDV / chr




42 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout